top of page
  • aborchio-fontimp

#75 Courrier - Chantier du tunnel du Col de Tende – Situation de blocage et incertitudes

Monsieur le Ministre,

 

Les catastrophes naturelles sont de plus en plus fréquentes et violentes, le département des Alpes-Maritimes ayant été frappé de plein fouet encore récemment par la tempête Aline. Des années après la tempête Alex, cette dernière a eu pour conséquence de remettre en cause des reconstructions pourtant vitales à sa population.

 

Lors de nos nombreux déplacements dans les vallées, nous avons pu mesurer et constater les différentes difficultés que devaient encore et toujours affronter les maralpins et leurs élus notamment dans la vallée de la Roya. Face aux complications et aléas entourant la réouverture du tunnel du col de Tende, nous avons tenu à saisir le Premier ministre d’une demande visant à créer une mission interministérielle relative à la reconstruction dudit tunnel.

 

En effet, les reports successifs quant à sa réouverture ont entaché l’optimisme des élus locaux et de leurs habitants quant à sa réalisation. De surcroît, des enjeux financiers ont émergé puisque son coût estimé initialement à 150 millions d’euros est aujourd’hui évalué à 250 millions d’euros.

 

Persuadés de la pertinence d’un tel travail, il serait souhaitable, à la manière de vos homologues de l’Etat italien, que vous puissiez vous rendre sur les lieux du chantier. Votre présence serait un geste fort, redonnant à la population l’espoir que l’Etat s’engage véritablement et concrètement pour la bonne réussite de ce projet essentiel.

 

Convaincus de l’intérêt que vous porterez à notre courrier, veuillez agréer, Monsieur le Ministre, l'expression de notre très haute considération. 

 

 ALEXANDRA BORCHIO FONTIMP et PHILIPPE TABAROT, le 23 janvier 2024                                                                                       

Commentaires


bottom of page