• aborchio-fontimp

La fermeture d'un fleuron de toute une économie locale

Courrier adressé à Monsieur Bruno Le Maire


Je souhaite appeler votre attention concernant la fermeture de l’usine de ciment Lafarge-Holcim à Contes, dans mon Département. Implanté dans la Vallée du Paillon depuis 115 ans, ce lieu est un véritable fleuron d’une économie locale déjà à bout de souffle. Sa fermeture causerait un traumatisme pour toutes les Alpes-Maritimes. 65 salariés de l’usine sont concernés par cette mise à l’arrêt mais, selon le Maire de Contes, avec qui j’ai pu échanger ce matin, il s’agirait en réalité de plus de 300 emplois indirects menacés.

Cette entreprise n’est pas une simple entreprise ! Elle a vu des générations d’ouvriers s’y succéder et abrite un savoir-faire transmis de père en fils, comme le stipule très clairement la motion prise par le Conseil départe- mental. Je souhaite rappeler mon soutien sans faille au Maire mais bien sur à ces salariés, qui ont fait de cette usine une fierté du territoire et qui font preuve de beaucoup de courage depuis les récentes annonces. Monsieur le Ministre, l’incompréhension des salariés face à cette annonce brutale et prise sans aucune concertation est totale. Le contexte sanitaire qui laisse craindre l’apparition des crises économique et sociale, qui s’abattront sur ces familles dans peu de temps, ne fait qu’accentuer la violence de cette fermeture. Si la prise de décision de la fermeture du site ne dépend pas de nous, il est de mon devoir en tant que Parlementaire mais aussi Conseillère départementale, de m’assurer que chaque salarié puisse retrouver un emploi le plus rapidement possible. Pouvez-vous, Monsieur le Ministre, mettre en place des dispositions pour assurer la pérennité de tous les emplois.

13 vues0 commentaire