• aborchio-fontimp

#33 Courrier - Demande de reconnaissance à l’égard des professionnels des centres de vaccin

Monsieur le Ministre,


Depuis presque deux ans maintenant, nos collectivités territoriales n’ont cessé de mettre en place des actions concrètes sur le terrain, illustrant au mieux leur fonction d’alliées inconditionnelles de votre Gouvernement lorsqu’il s’agit de protéger la santé des Français. Elles ont été à vos côtés dans le déploiement de votre stratégie vaccinale en affectant leur personnel au fonctionnement et à la gestion administrative des centres de vaccination.


Tant le Président de la République que son Gouvernement annonçaient avec fierté un soutien exceptionnel de l’Etat. Nous mesurons aujourd’hui combien cette promesse était vaine. Le « quoi qu’il en coûte » ne répond pas autant qu’il le devrait aux attentes légitimes des collectivités territoriales.


Je veux donc porter à votre connaissance les sentiments de déception et d’incompréhension qui habitent nos collectivités locales. Par exemple, à Antibes Juan-les-Pins, dans mon département des Alpes-Maritimes, le remboursement par l’Etat ne concerne que 36% des frais engagés par la ville.


Si l’appel des collectivités territoriales n’a pas été entendu, je veux que celui des personnels mobilisés dans la lutte contre l’épidémie de Covid-19 le soit pleinement.


Saisie sur ce sujet par plusieurs maires de France, je vous fais part d’une proposition qui me semble tout à fait pertinente, voire nécessaire pour satisfaire à leur mécontentement.


Au titre de l’arrêté du 28 mars 2020 portant notamment « dispositions relatives à l’indemnisation des professionnels de santé en exercice, retraités ou en cours de formation réquisitionnés dans le cadre de l’épidémie de Covid-19 », et en application de la réglementation relative aux heures supplémentaires, les professionnels de santé et les agents des collectivités affectés aux centres de vaccination ont reçu une indemnité. Il est aujourd’hui nécessaire de marquer encore et toujours l’éternelle reconnaissance de la Nation tout entière à l’égard des professionnels de santé et des agents des collectivités mobilisés. Il est ainsi proposé d’exonérer d’impôt la totalité des heures supplémentaires réalisées dans ce cadre, sans plafonnement.


Il est juste de reconnaître leur engagement et leur participation à la campagne de lutte contre la propagation du virus. Les collectivités territoriales ont répondu présentes pour vous soutenir dans l’effort national contre la pandémie de Covid-19. Elles attendent de vous, à présent, que vous reconnaissiez leurs personnels à la hauteur de leur engagement.


Monsieur le Ministre, entendez la proposition des collectivités territoriales à l’endroit de leur personnel. Vous avez manqué leur cri de détresse. Aujourd’hui, elles vous offrent la possibilité de montrer que vous vous sentez concernés par leurs préoccupations. Ne refusez pas, une nouvelle fois, leur main tendue.


Veuillez agréer, Monsieur le Ministre, l'expression de ma très haute considération.


ALEXANDRA BORCHIO FONTIMP