top of page
  • aborchio-fontimp

#68 Courrier - Demande de rapatriement d’urgence suite à l’attaque terroriste du Hamas

Madame la Ministre,


C’est horrifiée que j’ai appris la situation anxiogène dans laquelle se trouvent actuellement plusieurs familles françaises toujours bloquées en Israël.


Sans revenir sur le drame, - fruit de la barbarie d’une organisation terroriste islamiste -, qu’endure courageusement ce pays ami, il est aujourd’hui impératif d’organiser un rapatriement d’urgence pour leur venir en aide.


En effet, outre l’absence d’information concrète en réponse à leurs inquiétudes, elles doivent affronter l’annulation en cascade de vols en direction de la France. Situation inacceptable et intenable, les défaillances de notre Etat à répondre dans l’immédiateté sont intolérables et incomprises. Ce qui n’est pour nous que quelques jours, représentent pour elles une attente interminable.


Depuis dimanche dernier, je suis en contact avec de nombreuses familles de mon département des Alpes-Maritimes : SEBAGH, ATLAN, SMADJA, AT TAL, OUAKNIN, COHEN, DRIKES, BELLAICHE, MERGUI, HADDAD… Toutes vivent dans l’angoisse des jours et des nuits passés à l’aéroport sans savoir quand elles pourront rejoindre leur domicile.


Madame la Ministre, n’attendons pas que cette liste s’allonge toujours plus.


Alors que le Népal, le Brésil, la Grèce ou encore la Pologne ont tout mis en œuvre pour mettre en sécurité leurs concitoyens en les rapatriant dès que cela leur a été possible, la France demeure à ce jour aux abonnés absents.


Si certains ont pu rejoindre le territoire, cela s’est fait au compte-goutte et reste toujours en deçà des attentes légitimes de nos compatriotes.


Je vous demande donc à ce que tous reçoivent les informations nécessaires à leur quiétude et ce dans les plus brefs délais. Nous n’avons pas le droit de les abandonner à leur sort. Nous avons toutefois le devoir d’être à leurs côtés.


Veuillez agréer, Madame la Ministre, l’expression de ma très haute considération


ALEXANDRA BORCHIO FONTIMP

Comments


bottom of page